Le gaspillage dans la fabrication implique des dépenses ou des efforts qui ne transforment pas des matériaux en un produit pour lequel un client est prêt à payer. Commençons par un simple exemple: la limonade. Les clients sont prêts à payer pour un produit (la limonade) pour lequel vous avez utilisé (pressé) la bonne quantité de matières premières (des citrons) et vous les avez combinés avec juste la bonne quantité de sucre et d’eau. Les clients ne sont pas prêts à payer pour un produit (la limonade) qui est trop acidulé à boire parce que vous avez ajouté trop de citrons, par exemple.

Faisons maintenant quelques modifications à votre modèle de fabrication. Les clients ne sont pas disposés à payer plus car vous avez oublié d’acheter la bonne quantité de citrons la première fois, ou si vous avez dû faire plusieurs allers et retours au marché et que vous souhaitez maintenant récupérer vos frais de déplacement. Les acheteurs ne paieront pas davantage non plus parce que – au lieu de simplement incorporer le sucre dans le jus de citron – vous avez utilisé une cuisinière et votre temps pour faire un simple sirop. Votre limonade est peut-être la meilleure du pays, mais ce qui compte c’est que vos voisins soient prêts à payer.

Votre processus de fabrication ressemble beaucoup à un comptoir de limonade. Si vous ne réduisez pas le gaspillage, vous mettez la rentabilité en péril. De nombreuses entreprises ont entendu parler de la fabrication sans gaspillage ou économe, mais saviez-vous qu’il existe huit types de gaspillage dans la fabrication ? Cet article, le premier de toute une série d’Elasto Proxy, offre un aperçu de chacun de ces types. Et, parce que notre entreprise est connue pour ses produits industriels en caoutchouc, nous avons inclus quelques exemples liés au caoutchouc, dans le domaine.

Transport

Le transport d’un produit n’y ajoute pas de valeur. Pensez à ce qui pourrait arriver aux bobines de caoutchouc utilisées dans la fabrication des joints.

  • Le personnel de l’inventaire remplit des étagères avec des boîtes de grandes longueurs.
  • Par après, des travailleurs déplacent ces boîtes, des magasins vers l’atelier.
  • Puis, les boîtes sont empilées contre un mur et éventuellement déplacées vers le lieu de fabrication.

Il y a donc beaucoup de déménagement de matériaux, mais aucune valeur ajoutée jusqu’à l’étape de fabrication du joint.

Inventaire

Les fabricants gardent trois types d’inventaire.                                                            

  • Inventaire des matières premières (IMP)
  • Inventaire des produits en cours (Work-in-Process WIP)
  • Inventaire des produits finis (IPF)

De ces trois types, le WIP est considéré comme le plus grand gaspillage en raison des coûts impliqués.

Déplacements

Les déplacements sont les va-et-vient des gens. Les travailleurs se déplacent pour aller chercher le matériel et les outils dont ils ont besoin pour faire leur travail. Les employés se plient, grimpent et se tordent aussi lors d’activités telles que le chargement et le déchargement de matériaux. Cela provoque de la fatigue et réduit la productivité. Si un lieu de travail n’est pas ergonomique, des blessures (telles que celles causées par la coupure de joints) peuvent se produire.

L’attente

L’attente se produit chaque fois que les travailleurs, les machines ou les matériaux ont besoin d’une ressource non disponible. Les causes d’attente incluent les changements, la maintenance non planifiée et les ruptures de stock. L’attente ajoute des coûts aux projets, mais elle peut également entraîner des défauts en aval comme des contrôles de qualité précipités et des envois manqués.

Surproduction

La surproduction se produit lorsque les opérations de fabrication dépassent les exigences des processus en aval tels que l’assemblage. Au lieu de produire uniquement ce qui est nécessaire pour le projet, les travailleurs créent une offre pour laquelle il n’y a pas assez de demande. 

Surtraitement

Le surtraitement est l’occurrence redondante d’activités telles que la manutention, le comptage et l’inspection. Il peut également inclure des vérifications de documentation inutiles.

Défauts

Des défauts se produisent lorsqu’un produit est mal fabriqué et s’éloigne de sa conception prévue. Par exemple, un travailleur peut couper du caoutchouc extrudé avec un couteau, et puis lier les longueurs de coupe avec de la colle. Si les coupures sont irrégulières et que la colle ne résiste pas à l’eau, le joint fini ne fournira pas une bonne étanchéité à l’extérieur.

Connaissances inutilisées

Les connaissances non utilisées sont également une forme de gaspillage de fabrication. Souvent, les connaissances inutilisées sont attribuées à un manque de travail d’équipe et au désengagement des employés. Pourtant, c’est aussi un problème lorsqu’un employé hautement qualifié comme un soudeur est invité à coller des joints en caoutchouc au lieu de joindre des pièces métalliques.

En savoir plus sur le gaspillage dans la fabrication

Nous espérons que cet article vous a plu. C’est le premier de toute une série d’Elasto Proxy. Les prochains articles contiendront des exemples supplémentaires de gaspillage dans la fabrication que nous avons vus sur le terrain. Nous vous proposerons aussi quelques solutions. En attendant, n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez parler à un fournisseur de solutions.

Leave a Reply

Fermer le menu