Apprenez à installer les joints d’étanchéité finis en suivant ces conseils d’Elasto Proxy. Nous pouvons aussi répondre à vos questions concernant l’installation des joints d’étanchéité.

Des joints d’étanchéité finis, c’est quoi exactement ?

Les joints d’étanchéité finis, ce sont des joints en caoutchouc faits sur mesure qui arrivent chez vous, prêts à installer. Tout d’abord, les profilés en caoutchouc sont scellés avec un adhésif sensible à la pression (PSA) ou un ruban adhésif à haute adhérence (HATS). Ensuite, ces profilés scellés sont coupés à longueur avec une découpe au jet d’eau pour caoutchouc. Si les longueurs de coupe sont collées ensemble, le joint fini peut ressembler à un cadre pour photo ou à une boucle continue. Toutes ces étapes de fabrication sont importantes, mais un joint d’étanchéité fini qui n’est pas installé correctement vous coûte du temps, de l’argent et de la frustration.

Qu’est-ce qui peut mal tourner lorsque vous installez des joints d’étanchéité finis ?

Les travailleurs qui éprouvent des difficultés avec l’installation de joints d’étanchéité finis prennent plus de temps pour terminer leurs tâches. Ils utilisent peut-être aussi des outils, tels que des tournevis ou des maillets en bois, qui peuvent déchirer ou endommager les joints d’étanchéité finis. Les installateurs pourraient négliger de préparer les surfaces de manière adéquate, étirer excessivement le caoutchouc ou travailler dans de mauvaises conditions de température et d’humidité. Le repositionnement d’un joint d’étanchéité fini qui a été attaché ne fonctionne pas toujours aussi bien non plus. Accélérer le processus peut également causer des problèmes à long terme.

Quelques conseils pour installer des joints d’étanchéité finis

Il y a beaucoup de choses qui peuvent mal tourner lors de l’installation du joint d’étanchéité, mais le processus ne doit pas nécessairement être difficile. En suivant ces cinq conseils, vous pouvez installer des joints d’étanchéité finis comme un vrai professionnel.  

  1. Preparez les surfaces;
  2. Vérifiez la température et l’humidité;
  3. Utilisez deux coins et rassemblez-les au milieu;
  4. Ne comptez pas sur le repositionnement;
  5. Laissez le temps de durcir.

Regardons de plus près.

1. Préparez les surfaces

Les joints d’étanchéité finis se lient aux surfaces par adhérence, un processus chimique. Si une surface est sale ou huileuse, vous n’obtiendrez pas les meilleures liaisons. Donc, nettoyez la surface sur laquelle vous allez coller le joint fait sur mesure. N’utilisez pas de nettoyant pour vitres ni de l’eau savonneuse. Utilisez plutôt de l’alcool isopropylique. Parce que c’est un solvant, l’alcool à friction dissout la saleté et l’huile. Pour de meilleurs résultats, gardez aussi vos joints propres. Si vous stockez des joints d’étanchéité finis sur des étagères, conservez ces produits en caoutchouc industriels dans leur emballage. Sinon, de la poussière d’entrepôt pourrait s’y déposer.  

2. Vérifiez la température et l’humidité

Pour favoriser l’adhérence, installez des joints scellés à température ambiante. Ce n’est pas une température spécifique, mais plutôt une gamme de températures entre environ 65° et 75° F, ou 18° à 23° C. En général, il est préférable d’installer des joints finis à l’intérieur d’un bâtiment à température contrôlée. Vous pourrez peut-être installer des joints faits sur mesure par temps froid, mais les liaisons ne dureront probablement pas aussi longtemps. L’humidité compte aussi. La plupart des environnements intérieurs ont une humidité relative d’environ 40%. Si vous installez des joints lorsqu’il pleut (100% d’humidité) ou dans des conditions tropicales et d’humidité élevée, le ruban du joint peut ne pas coller.

3. Utilisez deux coins et rassemblez-les au milieu

Les joints d’étanchéité finis que vous achetez sont coupés sur mesure pour votre application. Le caoutchouc est cependant élastique, donc un étirement excessif peut prolonger la longueur du joint et compliquer l’installation. Pour éviter ce problème, installez chaque extrémité du joint dans les coins, puis rassemblez-les au milieu. N’installez pas votre joint fini dans un coin et ne le tirez pas au milieu avant que vous atteigniez l’autre coin. Si vous le faites, vous constaterez peut-être que vous avez trop de matière et que le joint ne convient pas. Avec de grandes surfaces, installez chaque extrémité du joint dans les coins et puis au centre. Installez ensuite le joint des coins au point central. 

4. Ne comptez pas sur le repositionnement

Les rubans PSA et HATS utilisés avec les joints d’étanchéité finis ont différents systèmes adhésifs. Si vous devez repositionner un joint, vous constaterez que la bande PSA est plus facile à utiliser. Les bandes HATS offrent des liens plus solides mais avec un compromis. Si vous devez repositionner un joint d’étanchéité HATS, vous pourrez peut-être le faire une ou deux fois si vous êtes vraiment chanceux. C’est pourquoi il est si important d’installer les joints finis correctement dès la première fois. Ne comptez pas sur le repositionnement. Même si vous pouvez retirer un joint en caoutchouc à plusieurs reprises, le ruban perdra certaines de ses propriétés adhésives.

5. Laissez le temps pour durcir

Les adhésifs utilisés avec les rubans d’étanchéité nécessitent un durcissement, une réaction chimique qui est activée par l’air lorsque la doublure anti-adhésive est retirée. Avec les bandes PSA, le durcissement se produit immédiatement. Avec les rubans HATS, le durcissement complet prend 24 heures. C’est pourquoi il est important de savoir avec quel type de bande vous travaillez. Si vous installez un joint d’étanchéité HATS sur une pièce d’équipement mobile dans un atelier climatisé, ne déplacez pas la machine à l’extérieur tant que le durcissement n’est pas terminé. Sinon, la force de liaison peut en souffrir. Installer les joints finis de la bonne façon nécessite une certaine planification, mais les avantages en valent la peine.

Pour en savoir plus sur l’installation des joints d’étanchéité finis, demandez à Elasto Proxy.

Leave a Reply

Fermer le menu