Dictionnaire du caoutchouc

Dictionnaire du caoutchouc

A

ACCÉLÉRATEUR - Un produit chimique employé en petite quantité pour accélérer, traiter ou vulcaniser des mélanges élastomères. (Exemple : monosulfure tétraméthylique de thiuram, 0,5 part.)

ACCUMULATION DE LA CHALEUR - La chaleur générée par l'hystérésis lorsque le caoutchouc est rapidement ou continuellement déformé.

ACRYLONITRILE - Un produit chimique CH2CHCN, également connu sous le nom de cyanure de vinyle, provenant du propylène et copolymère et aussi du butadiène, utilisé pour produire des élastomères de butadiène/acrylonitrile. (Exemple : Hycar 1041, 1032.)

ACTIVATEUR - Un produit chimique utilisé en petite quantité lors du mélange d’élastomères pour augmenter l'efficacité d'un accélérateur. (Exemple : acide stéarique.)

ADHÉRENCE - L'état dans lequel deux apprêts sont liés par des forces superficielles issues d’une force moléculaire, de l'action d’interpénétration ou des deux simultanément.

ADHÉRENCE DE PLI - La force requise pour séparer deux plis se touchant dans un produit en caoutchouc.

ADHÉSIF - Une substance capable de tenir des matériaux ensemble par leurs surfaces.

ADHÉSIF - ACTIVÉ PAR LA CHALEUR - Un film adhésif sec qui est rendu visqueux ou fluide par application de chaleur ou de chaleur et de pression.

ADHÉSIF CHAUD DE FONTE - Un mélange adhésif thermoplastique, habituellement solide à la température ambiante, qui devient liquide lorsqu’il est chauffé avant son utilisation.

ADHÉSIF - CONTACT - Un adhésif qui est apparemment sec au contact, mais qui adhérera à lui-même lors du contact.

ADHÉSIF - SOLVANT ACTIVÉ - Un film adhésif sec qui est rendu visqueux juste avant l'utilisation par l’application d'un solvant.

ADHÉSIVITÉ - La propriété d'un polymère ou d'un mélange qui provoque l’adhésion de deux couches l’une à l’autre sur l'application d'une légère pression. Les polymères ou les mélanges visqueux ne collent pas nécessairement à d'autres surfaces.

ADJUVANT DE CUISSON - Un produit chimique qui déclenche l'enchaînement cellulaire.

AGENT ANTISTATIQUE - Les produits chimiques ajoutés à un mélange de caoutchouc qui aideront à absorber la charge des électrons, éliminant ainsi tout risque d'étincelle ou de choc.

AGENT DE LIAISON - Voir Adhésif.

AGENT DE SOUFFLAGE - Un produit chimique ajouté à un mélange de caoutchouc pour produire un gaz par action chimique ou thermique lors de la fabrication des articles à cavité ou d'articles éponges.

AGENT DE VULCANISATION - N'importe quel matériau qui peut produire, dans le caoutchouc, le changement des propriétés physiques connu sous le nom de vulcanisation, tel que le soufre, des peroxydes, des polysulfures, etc.

AIR EMPRISONNÉ - L'air qui est enfermé dans un produit ou entre une surface de moule et un produit pendant la vulcanisation.

ALLONGE -

  1. Matériau inerte ajouté à un mélange dans le but d’en augmenter le volume et d’en réduire le coût.
  2. Matériau organique utilisé pour compléter un polymère, ou en remplacer une partie, dans un mélange. 

ANTICOLLANT - Une poudre ou une pierre douce, ni plus ni moins que du silicate de magnésium hydraté, à texture savonneuse utilisée pour épousseter la surface des mélanges de caoutchouc non vulcanisés afin d’empêcher qu’ils ne se collent les uns aux autres. Semblable au talc.

ANTIOXYDANT - Un produit chimique qui retarde la détérioration spécifiquement provoquée par l'oxygène. (Exemple : Age-Rite, Résine D)

ANTIOZONANT - Un produit chimique utilisé lors du mélange uniquement pour retarder la détérioration provoquée par l'ozone. (Exemple : Antozite II)

APPRÊT - Un enduit qui peut être appliqué à la surface d'un matériau, avant l'application d'un adhésif, pour améliorer l'exécution du lien.

APTITUDE AU TRAITEMENT - La facilité relative avec laquelle le caoutchouc brut ou un mélange de caoutchouc peut être manipulé par la machinerie. 

ASTM - Désignation de l'ASTM pour le copolymère d’un acrylate et quelques monomères à liaisons transversales. (Exemple : Hycar 4021, 4051, 4054 élastomères.)

ATTÉNUATION - La capacité d'un matériau à absorber l'énergie pour réduire la vibration.

AUTOCLAVE - Un appareil à pression utilisé pour la cuisson de la vulcanisation des pièces en caoutchouc au moyen de vapeur sous pression.

B

BANBURY - Voir Mélangeur interne.

BAVURE - Le matériau excessif fixé à la surface d'un article moulé à la ligne de joint du moule. Débordement du moule. 

BOMBE D'OXYGÈNE - Un appareil d'essai résistant à la pression servant à calculer le vieillissement. Pour ce faire, le caoutchouc est détérioré dans l'oxygène comprimé chaud.

BOTTE - Un couvercle de type soufflet servant à exclure, entre autres, la poussière, la saleté et l'humidité d'un joint flexible.

BOURSOUFLURE - Une cavité en forme de poche déformant la surface du matériel. Elle est habituellement causée par l'expansion d'un gaz enfermé.

BR - Le caoutchouc de butadiène, contient divers niveaux de cispolybutadiène. Désignation de l'ASTM.

BROYEUR - Une machine utilisée pour le mélange ou le travail mécanique du caoutchouc composée de deux cylindres horizontaux robustes contrarotatifs faits d’acier trempé et disposés l’un à côté de l’autre. Habituellement, ils tournent à des vitesses légèrement différentes. Les cylindres d’un broyeur sont vides et peuvent être chauffés ou refroidis selon les besoins.

BUNA-N - Désignation d’origine allemande pour les copolymères d'acrylonitrile et de butadiène.

BUNA-S - Désignation d’origine allemande pour les copolymères de styrène et de butadiène.

BUTADIÈNE - Un hydrocarbure gazeux à la température ambiante de composition CH2CHCH2. Dérivé des butanes ou sous-produit de la production de l'éthylène. C'est le constituant principal en copolymères avec le styrène et l'acrylonitrile et il est polymérisé par lui-même pour former le polybutadiène.

C

CALANDRE - Une machine de précision équipée de trois rouleaux ou plus, chauffés ou refroidis intérieurement, tournant dans des directions opposées qui est utilisée pour le recouvrement continu d’une très grande précision ou le retordement des mélanges de caoutchouc et le fractionnement ou le recouvrement de tissus avec des mélanges de caoutchouc.

CALIBRE - Se rapporte à une dimension, généralement l'épaisseur d'un produit, telle que mesurée par une jauge d'un certain type.

CAOUTCHOUC – Terme désignant un élastomère, habituellement dérivé du caoutchouc naturel, mais utilisé pour identifier n'importe quel élastomère, vulcanisé et non vulcanisé. Par définition, c'est un matériau capable de reprendre sa forme rapidement et de force après avoir subi de grandes déformations et pouvant être, ou étant déjà, modifié en un état dans lequel il est essentiellement insoluble (mais peut gonfler) dans un solvant bouillant, tel que le benzène, la cétone éthylique méthylique et l'azéotrope d'ébullition de éthanol-toluène.

CAOUTCHOUC ACRYLIQUE - Voir le Caoutchouc d'acrylate, qui en est l'utilisation préférée.

CAOUTCHOUC BRUT - Se rapporte au caoutchouc naturel cru.

CAOUTCHOUC BUTYLIQUE - Désignation IIR de l'ASTM pour le caoutchouc d'isobutylène-isoprène. Le caoutchouc butylique est le nom commun pour de tels matériaux.

CAOUTCHOUC CRU – Non traité, élastomère vulcanisable, terme identifiant normalement le produit naturel.

CAOUTCHOUC D'ACRYLATE - Terme général décrivant une classe d’élastomères basée sur des esters d'acrylate. (Exemple : Hycar 4021, 4051, 4054)

CAOUTCHOUC DE GUAYULE - Une forme du caoutchouc naturel obtenue à partir de l'arbuste de guayule. Il est doux et fortement résineux. On lui connaît actuellement peu d'utilisations commerciales.

CAOUTCHOUC DE LATEX - Une émulsion aqueuse colloïdale d'un élastomère. L'état du caoutchouc naturel tel qu’on le trouve dans un arbre ou, dans le cas des caoutchoucs synthétiques, en raison de la polymérisation d'émulsion.

CAOUTCHOUC DE MOUSSE - Caoutchouc cellulaire formé en fouettant le latex avec une mousse, puis en vulcanisant. 

CAOUTCHOUC DE PLANTATION - Le caoutchouc normal brut obtenu à partir des arbres à caoutchouc cultivés par opposition aux arbres sauvages ou non cultivés. 

CAOUTCHOUC DE SILICONE - Un caoutchouc préparé par l'action de l'humidité sur le diméthyldichlorosilane et d'autres halosilanes. Il se distingue par sa résistance à des températures très basses et très élevées.

CAOUTCHOUC DUR - Voir Ébonite. Dans sa forme au sol en tant que "poussière", il est employé comme charge dans d'autres articles en caoutchouc dur. Il agit à titre d’aide de processus et pour réduire les risques de hausse de chaleur dans la vulcanisation des pièces en caoutchouc dur (source élevée de soufre).

CAOUTCHOUC INDUSTRIEL - Un terme général désignant les marchandises en caoutchouc destinées au domaine de la technologie et des applications industrielles, dont les courroies, les boyaux, les joints d’étanchéité, les rouleaux, les manchons, etc.

CAOUTCHOUC NATUREL - Le caoutchouc formé par une plante ou un arbre vivant, désigne habituellement le Hevea Brasiliensis.

CAOUTCHOUC NITRILES - Copolymères d'acrylonitrile et de butadiène. Identiques au NBR ou au Buna-N. La concentration d’acrylo dans les copolymères peut varier de 10% à 50% et leur viscosité peut se situer entre 25 à 125 à l’échelle de Mooney. "Hycar®" est la marque déposée des élastomères de nitriles de la division des produits chimiques de BFGoodrich.

CAROTTE -

  1. Canal primaire d'alimentation qui unit la face extérieure d'un moule d'injection ou de transfert à l’entrée d’un moule à simple cavité ou aux canaux d’un moule à empreintes multiples.
  2. Matière de coulage formée ou partiellement cuite dans le canal primaire d'alimentation.

CASSURE – Type de craquelage à la surface d’articles en caoutchouc, tels que des pneus et des chaussures, résultant du recourbement ou du fléchissement répété de la pièce. 

CAVITÉ – Trou creusé dans un moule formant la surface externe de l’intérieur du moule. Les moules peuvent posséder une seule ou plusieurs cavités.

CELLULAIRE OUVERT - Un état du caoutchouc spongieux ou cellulaire où les parois des cellules ne sont pas continues mais interconnectées, rendant ainsi l'éponge perméable et capable d’absorber des fluides.

CELLULE - Un petit espace ouvert simple entouré partiellement ou complètement par des parois (comme dans l'éponge).

CELSIUS - Une mesure de la température dans laquelle 0°C est le point de congélation et 100°C est le point d'ébullition de l'eau (autrefois appelée centigrade).

CENDRE - Le résidu de la matière minérale lorsqu’elle est soumise à une chaleur élevée et que tout le matériel organique est brûlé.

CHAÎNE DE POLYMÈRE - La chaîne des éléments qui forment la base de la structure d'un polymère. Les éléments peuvent être des atomes de carbone seulement, de carbone et d’oxygène, de silicone, d’azote, etc.

CHARGE - Un matériau solide pouvant être ajouté sous une forme finement divisée en quantité relativement élevée à un polymère. En général, la charge utilisée pour réduire les coûts de production ou pour modifier les propriétés du mélange.

CHARGE INERTE – Une charge ajoutée pour des raisons économiques ou de traitement qui n’ont que très peu d’impacts sur les propriétés physiques du mélange.

CHARGEMENT - Le genre et la quantité de charges mélangées au caoutchouc.

CHC - La teneur en hydrocarbure de caoutchouc d’une pièce de caoutchouc, récupérée ou mélangée. Le caoutchouc naturel contient un taux d'hydrocarbure de 92-95%.

CHLOROPRÈNE - 2 - Chloro, 1,3 butadiène, CH2CCCHCH2, monomère pour le caoutchouc du néoprène.

CIMENT (de caoutchouc) - Une dispersion ou une solution de tout élastomère ou mélange dans un solvant volatile utilisée en tant qu'adhésif ou enduit.

CIMENT DE LATEX - Un ciment adhésif fait à partir du latex par le mélange d’adjuvants de salaison, de charges et d’adjuvants collants adéquatement préparés.

CM - Désignation de l’ASTM pour le polyéthylène chloré.

CO - Désignation de l'ASTM pour l’homopolymère d'épichlorhydrine (Hydrin® 100 élastomères)

COEFFICIENT D’EXPANSION- Le changement partiel de la dimension d'un matériau pour chaque changement d'unité de température.

COEFFICIENT DE FRICTION - Entre des surfaces en caoutchouc et sèches, c’est le rapport entre la force exigée pour déplacer une surface sur l'autre et la force retenant les deux surfaces ensemble.

COLORANT -

  1. Habituellement, une poudre colorée sèche utilisée pour la peinture de coloration, le caoutchouc ou d'autres médias.
  2. Parfois, utilisation erronée du terme qui inclut toutes les charges et tous les agents de renforcement aussi bien que des couleurs.

COMPATIBILITÉ - La capacité de différents matériaux de se mélanger et de former un système homogène. 

COMPOSITE - Un matériel homogène créé par l'assemblage synthétique de deux matériaux ou plus (une charge quelconque ou des éléments de renforcement et la matrice compatible) dans le but d’obtenir des caractéristiques et des propriétés spécifiques.

COMPRESSION RÉMANENTE - La déformation résiduelle du matériau après l’interruption de la force de compression. D'une façon générale, elle est obtenue après que la force eut été appliquée pour une durée donnée à une température indiquée.

CONTRAINTE

  1. Déformation résultant d'un effort.
  2. Force par unité ou aire de la section originale appliquée à une partie d’un échantillon.

COPOLYMÈRE - Un polymère qui est formé de deux types ou plus de monomères.

COUCHE DE LIAISON - Un mélange de couche étendu sur un tissu, mais qui ne pénètre pas dans l'armure. Peut être raclé ou calandré.

COURBURE FROIDE - Un test lors duquel un échantillon de fil ou de câble est enroulé autour d'un mandrin d'une taille précise dans une chambre froide, à une température indiquée pour un nombre donné de tours à une vitesse définie. L'échantillon est enlevé et examiné afin d’identifier tout défaut ou toute détérioration des matériaux de construction.

CR - Désignation de l'ASTM pour le caoutchouc de chloroprène (néoprène).

CRAQUELAGE

  1. Un effet extérieur sur les articles en caoutchouc ou en plastique caractérisé par la présence de nombreuses petites fissures.
  2. Une coupure ou une fissure mince sur la surface d’articles en caoutchouc qui se forme au contact de la lumière, de la chaleur, de l'ozone ou à la suite d’un recourbement ou d’un étirement répété.
  3. Le traitement du caoutchouc brut en le faisant passer par des cylindres cannelés en mouvement.

CRAQUELURE DUE AU SOLEIL - Détérioration de la surface prenant la forme de fissures, de gerçures ou de craquelures provoquées par une exposition directe ou indirecte au soleil.

CRÊPE PÂLE - La catégorie la plus élevée de caoutchouc de plantation non fumé.

CRISTALLINITÉ - Orientation des molécules désordonnées à chaîne longue d'un polymère en modèles répétitifs. Le degré de cristallinité affecte la rigidité, la dureté, la flexibilité à basse température et la résistance thermique.

CROCHET - Courte fissure peu profonde sur la surface d'un produit en caoutchouc, résultant de l'action préjudiciable des conditions environnementales.

CSM - Désignation de l'ASTM pour le Chloro Sulfonyl Polyéthylène (Hypalon *)

CUISSON - Semblable à l'enchaînement en travers et à la vulcanisation, sauf que la vulcanisation se réfère spécifiquement à l'enchaînement par le soufre, alors que la cuisson couvre tous les types d’enchaînements (soufre, peroxyde, rayonnement, etc.).

CUISSON À L’AIR - Cuisson ou vulcanisation à l’air ambiant à la température de la pièce ou à température élevée. Normalement à la pression atmosphérique.

CUISSON AU PLOMB - Un procédé pour la cuisson des tuyaux, où le tuyau frais est couvert de plomb dans une extrudeuse. Il y est cuit dans la vapeur, puis le plomb est retiré. Le plomb sert de moule pendant la vulcanisation.

CUISSON EN BIDON - Une méthode de cuisson où le produit est enroulé autour d'un bidon et vulcanisé à l'air chaud ou à la vapeur libre.

CUISSON EN VAPEUR LIBRE - Une méthode de vulcanisation dans laquelle la vapeur entre en contact direct avec le produit vulcanisé, généralement dans un autoclave.

CUISSON EN VAPEUR (OUVERT) - Une méthode consistant à vulcaniser les parties en caoutchouc en les exposant directement à la vapeur dans un vulcanisateur.

CUISSON ENVELOPPÉE - Un processus de vulcanisation utilisant un emballage tendu (habituellement une bande de tissu) pour appliquer de la pression externe.

CUISSON EXCESSIVE – Se dit d’une vulcanisation qui dépasse le point de cuisson optimale et, par conséquent, qui résulte souvent en un déclin de certaines propriétés physiques.

CUISSON OPTIMALE - Le temps et la température de cuisson nécessaires pour obtenir la combinaison désirée des propriétés. Plusieurs procédures de laboratoire sont disponibles pour aider à déterminer ce point précis.

CUISSON SOUS PRESSION - Vulcanisation dans un moule sous pression.

CYCLE - Un fonctionnement complet d'une pression de bâti de l'heure exacte à l'heure exacte.

D

D.E. ou DE - Abréviation de diamètre extérieur.

DÉBORDEMENT - Voir Bavure.

DÉCOLLEMENT - Séparation ou dédoublement des plis dans les articles stratifiés ou, parfois, dans la partie homogène même.

DÉFAUT D'ADHÉRENCE - La séparation de deux matériaux à l'interface extérieure plutôt qu'à l’intérieur même d'un des matériaux.

DÉFORMATION RÉMANENTE - La déformation résiduelle d’un matériau élastique après l’arrêt de la force provoquant la déformation.

DENSITÉ - La masse (poids) par volume unitaire de matériel. (lb/pied cube ou gramme/centimètre cube)

DENSITÉ EN BLOC - La densité de la matière non fixée (poudre, cube, etc.) exprimée comme une proportion de poids au volume (lb/pied cube ou gramme/cm cube).

DENSITÉ SPÉCIFIQUE - Le rapport de la masse d'un volume unitaire d'un matériel à celle d’un même volume d'eau à une température indiquée.

DÉPRESSION DE SURFACE DUE À L’AIR – Dépression visible à la surface d’une pièce causée par la présence d’air emprisonné entre le produit traité et le moule ou la presse.

D.I. ou DI - Abréviation de « diamètre intérieur ».

DISPERSION -

  1. L'acte de provoquer la séparation des particules de matière, qui se répartissent alors également dans le média.
  2. Un système de matière dans lequel des particules finement divisées d'une ou plusieurs phases (composants) sont uniformément dispersées dans toute une phase ou un milieu différent (un plastisol).

DURETÉ - La résistance mesurée à l'impression d'un matériel.

DURETÉ AU DUROMÈTRE - Une échelle arbitraire qui indique la résistance à l'impression du pénétrateur du duromètre. Les valeurs élevées indiquent des matériaux plus durs. La valeur peut être prise immédiatement (le point le plus élevé) ou après une très courte pause.

DURÉE DE CONSERVATION - Expression décrivant la période de temps durant laquelle un matériau non vulcanisé peut être conservé sans perdre aucune de ses propriétés de traitement ou traitantes. 

DURETÉ DE REX - La dureté d'un mélange de caoutchouc selon l’échelle de Rex. Celle-ci a les mêmes valeurs que la dureté au duromètre.

DURETÉ SHORE - Voir Dureté au duromètre.

DUROMÈTRE - Un instrument pour mesurer la dureté du caoutchouc et des plastiques. Le duromètre "A" est utilisé pour les matériaux souples et le "D" pour les matériaux rigides.

ÉBARBAGE – Nom donné à divers procédés servant à enlever la bavure (débordement de matériaux du moule) d'une pièce finie.

ÉBAUCHE - Morceau d’un mélange de taille et de forme appropriées destiné à être placé dans un moule.

ÉBONITE – Terme désignant le caoutchouc dur fait par vulcanisation du caoutchouc avec des niveaux élevés de soufre (plus de 30 parts) qui doit sa dureté élevée à l'action du soufre.

ÉCOULEMENT PLASTIQUE OU DÉFORMATION - La déformation d'une matière plastique au delà du point de rétablissement, accompagnée d’une déformation continue sans qu’il n’y ait d’augmentation de la pression.

ÉCROULER - Un procédé de finition qui consiste à enlever la bavure d'une partie moulée en la plaçant dans un baril tournant avec ou sans matériau de finition supplémentaire, tel que des coquilles, de la glace sèche, etc.

EFFET DE PLATEAU – Le maintien des propriétés d’un mélange de caoutchouc au cours de plusieurs intervalles de temps de vulcanisation.

EFFLORESCENCE - Changement de l'aspect extérieur d'un produit provoqué par la migration d'un matériau solide (ou liquide) vers la surface en raison d’une incompatibilité. 

ÉLASTICITÉ - La propriété de la matière en vertu de laquelle elle tend à reprendre sa forme originale après une diminution de la force de déformation ou sous sa limite d’élasticité.

ÉLASTOMÈRE - Un matériau polymère qui, à la température ambiante, est capable de récupérer sa forme et sa dimension après avoir subi une déformation. Ce terme se rapporte généralement à un polymère synthétique par opposition au caoutchouc, habituellement associé aux produits naturels.

ÉLONGATION - La prolongation produite par une force de tension, habituellement exprimée comme un pourcentage relatif à la longueur d'origine.

ÉLONGATION TERMINALE - L'élongation à la période de rupture.

EMBALLAGE MÉCANIQUE - Un matériau déformable utilisé pour empêcher ou permettre le passage de la matière entre les surfaces mobiles les unes par rapport aux autres. (Exemple : l'emballage autour du bélier hydraulique d'une presse.)

ENCHAÎNEMENT EN TRAVERS – On parle d’enchaînement en travers lorsque les liaisons chimiques se forment entre les chaînes moléculaires. Une fois que cet enchaînement se concrétise, les matériaux ne peuvent plus être traités de nouveau. Il s’agit d’une forme de cuisson.

ENDOTHERMIQUE - Une réaction chimique qui absorbe l'énergie calorifique.

EPDM - Abréviation de l'ASTM désignant un terpolymère d'éthylène, de propylène et de diène, dont la partie insaturée résiduelle du diène est placé sur la chaîne latérale.

ÉPISSURE DE BOUT - Un joint fait avant ou après la vulcanisation dans une pièce en caoutchouc en plaçant les deux morceaux à joindre bordure contre bordure.

EPM - Abréviation de l'ASTM désignant des copolymères d'éthylène et de propylène.

ÉROSION - La détérioration extérieure d'un article en caoutchouc à la suite d’une exposition à l’extérieur.

ESSAI DE CHOC IZOD - Une méthode d'essai visant à déterminer la résistance à l’impact d'un matériel rigide. Il s’agit de frapper un échantillon entaillé soutenu en porte-à-faux avec une masse oscillante.

ESSAI DE COMPRESSION - Un essai de spécification utilisé pour les joints toriques hydrauliques au cours duquel un joint torique tordu est soumis à une forte pression.

ESSAI DE FLEXIBILITÉ DE DeMATTIA – Ce test est mené en laboratoire pour déterminer la durée de vie flexible d'un matériau. Il mesure le taux de formation des fissures dans une barre d’essai moulée standard.

ESSAI DE GEL DE GEHMAN - Un appareil servant à mesurer le raidissement relatif des échantillons en caoutchouc à basse température. Il mesure la résistance au vrillage à des températures définies.

ESSAI D'EXTRUSION DE MATRICE DE GARVEY - Une procédure servant à évaluer les caractéristiques d'extrusion d'un mélange de caoutchouc en procédant à une extrusion dans des conditions prescrites par une matrice de forme et de dimension précises. Nommé en l’honneur de son inventeur, Benjamin Garvey.

ESSAI DE PERFORMANCE - Voir Essai de service.

ESSAI DE REBOND - Une méthode permettant de déterminer les propriétés résilientes du caoutchouc vulcanisé en mesurant le rebond d'une boule en acier ou d'une masse oscillante tombant d'une hauteur définie sur un échantillon en caoutchouc.

ESSAI DE SERVICE - Un essai au cours duquel le produit est évalué dans des conditions d’utilisation réalistes.

ESSAI DE TR - Une méthode servant à évaluer les caractéristiques de basse température d'une pièce vulcanisée. Elle consiste à mesurer la température à laquelle une rétraction supérieure à la fourchette allant de 10 à 70% de l'élongation originale se produit. L'essai est généralement utilisé pour déterminer la susceptibilité à la cristallisation d'un caoutchouc. L’échantillon est étiré à la température ambiante, refroidi à très basse température, libéré et réchauffé à un taux uniforme.

ESSAI DE VIEILLISSEMENT EN ÉTUVE - Voir Vieillissement, Étuve à air. 

ÉTAT DE CUISSON - La condition de cuisson d'un matériau vulcanisé relative à celle où les propriétés physiques optimales sont obtenues.

EXOTHERMIQUE - Une réaction chimique dans laquelle l'énergie calorifique est libérée.

EXSUDATION - Séparation retardée de matériau incompatible, également appelée le ressuage, l’efflorescence ou le floconnement.

EXTRACTION - Le procédé consistant à enlever un ou plusieurs composants d'un mélange homogène en traitant le mélange avec un liquide (dissolvant) dans lequel les composants à enlever sont solubles, mais pas le mélange dans son ensemble.

EXTRUDEUSE - Une machine avec une vis entraînée dont le rôle est de veiller à la formation continue du caoutchouc en le forçant à passer par une matrice.

EXTRUDEUSE À TÊTE D’ÉQUERRE - Une extrudeuse construite de manière à ce que l'axe du produit traité soit en angle droit avec l'axe de la vis de l'extrudeuse. Elle est généralement employée pour appliquer le revêtement sur un tuyau tressé ou en spirales ou sur des fils conducteurs.

F

FADÉOMÈTRE - Un appareil servant à effectuer des essais de vieillissement et de solidité légers accélérés sur un échantillon en caoutchouc vulcanisé et en plastique sous l'action de la lumière artificielle d'un arc électrique entre deux tiges de carbones.

FARINAGE - La formation d'un résidu poudreux sur la surface d'un matériau résultant de la dégradation.

FKM - Désignation de l'ASTM pour les fluoroélastomères.

FLEXIBILITÉ DE BASSE TEMPÉRATURE - La capacité d'un produit en caoutchouc d'être fléchi, plié ou cintré à des basses températures précises sans qu’il n’y ait perte d'efficacité. 

FLUAGE - La déformation subie par un caoutchouc vulcanisé ou non vulcanisé sous l'effet de stress qui survient dans un délai précis après la déformation instantanée.

FLUAGE À FROID -

  1. Changement dimensionnel continuel qui suit la déformation instantanée initiale dans les matériaux souples sous une charge statique (fluage).
  2. Changement dimensionnel subi par le caoutchouc ou un mélange non vulcanisé causé par la force gravitationnelle ou par des températures inférieures à la température ambiante.

FONTE – Former une pièce en remplissant la cavité d'un moule avec de la résine ou du caoutchouc liquide puis en traitant le matériau afin d’obtenir un solide à la température ambiante ou à une température plus élevée mais généralement sans pression.

FORMULATION – Désigne une liste des genres et des proportions d'ingrédients requis pour un mélange, ainsi que la méthode d'incorporation. Aussi appelée « recette ».

FRAGILISATION – Lorsqu’un mélange de caoutchouc devient fragile pendant une exposition à des températures basses ou élevées ou en raison du vieillissement.

FRAGILISATION PAR LA CHALEUR - Le durcissement d'un mélange de caoutchouc vulcanisé lors du vieillissement à des températures élevées en air, accompagné par un module accru et une diminution de la tension et de l'élongation. Caractéristique des diènes contenant des polymères.

FRAPPE - Procédé du moulage de pièces en caoutchouc lors duquel de la pression est alternativement appliquée et libérée du coulisseau de la presse afin de permettre l’évacuation de l’air et des gaz emprisonnés du moule.

FRICTIONNAGE – Procédé lors duquel un tissu est imprégné de caoutchouc à l’aide d’une calandre dont les cylindres tournent à différentes vitesses.

G

GAUFRAGE - La production d'un dessin en relief sur une surface en caoutchouc par des moules ou par des rouleaux gravés.

GR-S - Désignation désuète du caoutchouc de styrène-butadiène. La désignation actuelle de l'ASTM est SBR.

GRAIN - L'orientation unidirectionnelle des particules de caoutchouc ou d’une charge se produisant pendant le traitement (extrusion, mélangeage, calandrage) et qui entraîne l'anisotropie d'un vulcanisat de caoutchouc.

GRILLAGE - Vulcanisation prématurée d'un mélange de caoutchouc, généralement causée par un historique de chaleur excessif.

GRILLAGE MOONEY - Une procédure visant à déterminer les caractéristiques de traitement d'un mélange en utilisant le viscosimètre de Mooney, généralement à des températures élevées définies. Les valeurs sont enregistrées dans le temps ou elles sont tracées. Les valeurs de temps sont rapportées quand les valeurs de viscosité ont augmenté de 5 à 30 points au-dessus du minimum.

GUTTA-PERCHA - Une sorte de caoutchouc provenant des arbres semblable au caoutchouc de l’Hevea (naturel). Ce qui le différencie, c’est sa proportion élevée de transpolyisoprènes, comme le balata, par rapport au caoutchouc naturel (Hevea) qui lui contient des cis-polyisoprènes. Son utilisation commerciale est généralement limitée aux câbles sous-marins.

H

HALOGÈNE - Classe des éléments contenant le chlore, le brome, l'iode et le fluor.

HALOGÉNATION - La réaction d'un élément halogène avec un mélange organique par l'addition directe ou par la substitution par un atome d'hydrogène.

HALTÈRE - Un échantillon standard, mince et plat dont la forme ressemble à celle d’une haltère qui est employé dans plusieurs tests physiques.

HERTZ, Hz - Unité de mesure de la fréquence égale à un cycle par seconde.

HISTORIQUE DE CHALEUR - La quantité accumulée de chaleur par un mélange au cours des divers procédés de traitement, habituellement après l'incorporation des agents de vulcanisation. Puisque la vulcanisation a lieu à des températures élevées, une amorce de cuisson ou de grillage peut survenir si l’historique de chaleur a été excessive.

HOMOPOLYMÈRE – Polymère composé de molécules contenant un seul type d'unité (c’est-à-dire, basé sur un seul monomère).

HYDROCARBURE - Un composé chimique organique contenant seulement les éléments du carbone et de l'hydrogène. Les hydrocarbures aliphatiques sont des composés de chaîne droite et les hydrocarbures aromatiques sont basés sur une structure cyclique ou de benzène. Ils peuvent être gazeux (méthane, éthylène, butadiène), liquides (hexane, benzène) ou solide (caoutchouc naturel, naphtalène, cis-polybutadiène).

HYSTÉRÉSIS - La chaleur produite par la déformation rapide d'une pièce en caoutchouc vulcanisé. Il s’agit de la différence entre l'énergie de la force déformante et celle du cycle de rétablissement.

I

IIR - Désignation de l'ASTM pour le caoutchouc d'isobutène-isoprène, ou caoutchouc butyle.

IMBIBER - Forcer l’absorption d’un matériau dans toutes les ouvertures d'un tissu.

IMMACULABLE – Se dit d’un accélérateur, d’un antioxydant ou d’une substance similaire qui ne décolorera pas d’autres pièces placées à côté du caoutchouc dans lequel il est employé. Cette expression est également utilisée, à l’occasion, pour décrire la non-décoloration des pièces blanches ou colorées. 

INCOMPATIBILITÉ – Désigne l’incapacité des matériaux de former un système homogène.

INDEX DE RÉSISTANCE À L'ABRASION - Une mesure de la résistance à l'abrasion d'une pièce en caoutchouc vulcanisé par rapport à celle d’une pièce standard dans les mêmes conditions.

INERTE - Un matériau qui a peu tendance à renforcer ou à avoir n'importe quel autre effet sur les propriétés des vulcanisats.

INHIBITEUR - Un produit chimique qui est ajouté à un système pour ralentir ou empêcher une réaction. Par exemple, on ajoute un inhibiteur dans un monomère pour empêcher sa polymérisation prématurée.

INSATURATION - Un état chimique qui survient dans les mélanges de carbone lorsque la puissance maximale de combinaison de deux atomes adjacents n'est pas atteinte à l’aide d'autres éléments, ce qui cause des liens doubles ou triples. Ces liens peuvent réagir avec le soufre (vulcanisation) et sont susceptibles de rompre ou de s’enchaîner en travers au contact de la chaleur ou de la lumière, entraînant ainsi une détérioration des propriétés.

INSERT - Un objet étranger, généralement en métal, moulé dans une pièce de caoutchouc dans un objectif bien défini.

ISOPRÈNE - (CH2CICH3)-CH=CH2, un hydrocarbure liquide. C’est l'unité de répétition fondamentale dans le caoutchouc naturel et le monomère à partir duquel l'IR (ou le polyisoprène) est produit.

J

JOINT TORIQUE - Un joint élastomère de composition homogène moulé en une seule pièce en forme de tore (anneau) avec une section circulaire.

L

LAMINATION - 1) Procédé au cours duquel des feuilles de matériau sont unies sous de la chaleur et de la pression. Elle peut être effectuée sur une presse ou une calandre. 2) Un produit obtenu par ce procédé est appelé « laminé ».

LATEX - Une émulsion colloïdale aqueuse de caoutchouc, naturel ou synthétique, ou de certains plastiques. Ce terme se rapporte à l'émulsion obtenue à partir de l'arbre ou de la plante ou produite par la polymérisation.

LIEN - L'union des matériaux au moyen d’adhésifs, habituellement utilisée pour les pièces vulcanisées après fixation.

LIGNES OU MARQUES DE SOUDURE - Imperfections présentes dans une pièce vulcanisée où le matériau ne s’est pas écoulé correctement pendant le moulage. Également appelées « soudure faible ».

LIMITE D'ÉLASTICITÉ - Le point maximum auquel un matériel peut être déformé pour, par la suite, reprendre ses dimensions originales après le retrait de la force déformante.

LIMITE ÉLASTIQUE – Dans un matériau, c’est la première tension inférieure à la tension possible maximale capable de provoquer une déformation (élongation) sans que la tension n’augmente par la suite.

LIVRE-VOLUME - Un concept utilisé pour calculer le coût de volume d'un mélange de caoutchouc par rapport à son coût de poids. Le coût par livre multiplié par la densité relative du matériau ou du mélange égale le coût de livre-volume.

LOT

  1. Produit d'une opération de mélange dans un processus intermittent.
  2. Une masse de matériel ou une collection d'articles dont la composition et les caractéristiques sont semblables.
  3. Une quantité de matériel produite en même temps et de composition uniforme.

LUBRIFIANTS - Internes (mélangés dans le composé), ils réduisent la tendance à coller à l'équipement de traitement ou l'accumulation de la chaleur lors de la flexion. Externes (pulvérisés sur la surface), ils réduisent la tendance à coller à un moule.

LUBRIFICATION DU MOULE – Opération consistant à pulvériser ou à étendre au pinceau des lubrifiants, habituellement insolubles dans le caoutchouc, sur la surface d'un moule pour faciliter le démoulage de l'article après le traitement. Des savons et des silicones sont les plus largement répandus.

M

MANDRIN – Une tige de métal creuse ou pleine utilisée comme forme pour produire des longueurs de tubes ou de tuyaux ou des tubes qui seront plus tard coupés pour former des joints.

MARQUE DE CAROTTE - Une marque, habituellement élevée, laissée sur la surface d'une pièce moulée par injection ou par transfert après le retrait de la carotte.

MARQUES, LIGNES OU FISSURES D'ÉCOULEMENT – Degrés différents d’imperfections, les fissures étant le plus grave. Ce sont des imperfections extérieures provoquées par l'écoulement imparfait du mélange frais pendant le formage. 

MASTICATION – Décomposition du caoutchouc, particulièrement le caoutchouc naturel, dans un broyeur ou un mélangeur interne.

MATÉRIAU DE MÉLANGE - Une substance utilisée en tant qu'élément d'un mélange en caoutchouc. 

MATRICE -

  1. Moule ou forme dans lequel les pièces sont moulées ou formées.
  2. Média continu dans lequel des particules grenues sont dispersées, comme la fibre de verre coupée dans la résine de polyester.

MÉLANGE - Un mélange intime d'un (de) polymère(s) avec tous les ingrédients nécessaires pour l'article fini. Aussi appelé « stock ».

MÉLANGE À MOULER EN FEUILLE – Le « SMC » est un matériau de moulage par compression constitué de fibres de verre dans une résine épaissie de polyester. Il peut être modifié avec des polymères liquides de nitriles pour une résistance accrue contre les ruptures. 

MÉLANGE MAÎTRE - Un mélange homogène de caoutchouc et d'un ou plusieurs matériaux dans des proportions élevées destiné à être utilisé comme matière première dans le mélange final du composé. Les mélanges maîtres sont employés pour améliorer la dispersion des agents de renforcement, pour améliorer la résistance du caoutchouc, pour abaisser l'historique de chaleur d'un mélange ou pour faciliter la pesée ou la dispersion d'une petite quantité d'additifs.

MÉLANGE MAÎTRE D’HUILE - Semblable au mélange maître d’huile noir, mais sans le noir de carbone. L'addition de l’huile comme aide de procédé permet l'utilisation de SBR plus résistant et d'un poids moléculaire beaucoup plus élevé qu’à l’habitude. Il est ainsi possible d’obtenir de meilleures propriétés physiques, telles que la résistance à l'abrasion, à moindre coût.

MÉLANGE MAÎTRE D’HUILE NOIR - Un mélange maître de caoutchouc (généralement du SBR) contenant du noir de carbone et de l’huile de pétrole, qui sont tous les deux ajoutés au latex de SBR avant la coagulation.

MÉLANGE MAÎTRE NOIR DE CARBONE - Mélange d'un élastomère avec une teneur élevée en noir de carbone. Il peut être produit par un broyeur ou un malaxeur Banbury en mélangeant le noir dans le caoutchouc ou en ajoutant le noir à un latex synthétique tel que le SBR. Suivent ensuite la coagulation, le lavage et le séchage du mélange. 

MÉLANGE OU STOCK PUR GOMMÉ - Un mélange de caoutchouc contenant seulement les ingrédients nécessaires pour la vulcanisation et quelques autres ingrédients tels que les aides de procédé, les couleurs et les antioxydants. Il ne contient aucun agent renforçant, charge ou plastifiant.

MÉLANGE POLYMÈRE ou POLYBLEND – Terme décrivant les mélanges colloïdaux de polymères compatibles tels que le PVC et le caoutchouc de nitriles. Polyblend a déjà été une marque déposée de BFGoodrich. 

MÉLANGEUR INTERNE - Un mélangeur fermé de puissance élevée pour le caoutchouc ou tout autre matériau approprié composé de deux rotors contrarotatifs robustes. Un petit espace sépare les rotors des parois du mélangeur. La chambre de mélange est garnie d’une chemise et elle peut être chauffée ou refroidie, tout comme le rotor.

MICROMÈTRE

  1. Un instrument pouvant prendre des mesures infimes et extrêmement précises de longueur, de profondeur ou d'épaisseur.
  2. Une unité de longueur égale à 0,0001 centimètre ou à 10 000 angströms. Auparavant connu sous le nom de micron.

MIGRATION - C'est le mouvement des matériaux dans un produit en caoutchouc vers la surface, d'un secteur de concentration élevée à un de basse concentration, ou vers un autre matériel auquel il est lié.

MODULE - Dans la phase d'essai du caoutchouc, c'est la force en lb/po carré ou en pascals de la section initiale nécessaire pour produire une élongation d’un pourcentage donné.

MODULE ASCENDANT - Une caractéristique de cuisson d'un mélange qui fait en sorte que le module ne se stabilise jamais tout à fait, mais continue à augmenter au cours du traitement.

MODULE D'ÉLASTICITÉ - Rapport entre la tension et la déformation dans la phase élastique. Identique au module de Young.

MODULE DE YOUNG - Le rapport entre la tension normale et la déformation correspondante au cours d’efforts de compression ou de traction inférieurs à la limite proportionnelle du matériau.

MONOMÈRE - Une type de molécule qui est capable de réagir avec des molécules semblables ou d'autres molécules pour former des grandes chaînes de molécules appelées « polymères ».

MOULAGE PAR COMPRESSION - Un processus de fabrication dans lequel l’ébauche du mélange de caoutchouc est placée directement dans la cavité du moule et comprimée par la fermeture du moule.

MOULAGE PAR INJECTION - L'opération de moulage lors de laquelle un mélange de caoutchouc est chauffé dans le baril d'une extrudeuse et injecté dans la cavité du moule dans un état liquide. L'extrudeuse peut être à vis ou à piston.

MOULAGE PAR INJECTION LIQUIDE - Un processus de production au cours duquel un ou plusieurs matériaux liquides sont injectés dans un moule à température ambiante ou plus élevée, puis catalysés afin de cuire en une très courte période de temps. Le moulage par injection et réaction est un processus spécial se rapportant aux uréthanes liquides catalysés qui réagissent dans le moule à la température ambiante. Également appelé « moulage liquide de réaction ».

MOULAGE PAR ROTATION - Un procédé utilisé pour fabriquer les articles creux à partir de polymères liquides ou de dispersions; peut être thermoplastique ou thermodurci. Le matériau est chargé dans un moule creux capable de tourner sur un ou plusieurs axes. Une fois chauffé, le moule fait fondre le plastique ou cuit le polymère liquide réactif après que la rotation lui eut permis de couvrir toutes les surfaces dans le moule.

MOULAGE PAR TRANSFERT - Un processus permettant de former et de vulcaniser des articles en caoutchouc en faisant pénétrer de force une quantité prédéterminée de mélange dans la cavité chauffée fermée d'une chambre chauffée intégrée au moule.

N

NBR - Désignation de l'ASTM pour des copolymères de l'acrylonitrile (CH2=CHCN) et du butadiène (Ch2=CH-CH=CH2). Souvent appelé le caoutchouc nitrile ou BUNA-N.

NBS - Bureau national des normes (National Bureau of Standards).

NR - Désignation de l'ASTM pour le caoutchouc naturel.

NÉOPRÈNE – Ce qui était à l'origine la marque de commerce est maintenant devenu le nom générique des polymères et copolymères basés sur le chloroprène (CH2=CC1-CH=CH2).

NERF - La résistance élastique du caoutchouc brut ou de mélanges à la déformation pendant le traitement.

NOEUDS - Morceaux qui apparaissent lorsqu’on étire une pièce en caoutchouc, ils sont généralement causés par la faible dispersion d’un agent de vulcanisation, tel que le soufre.

NOIR - Noir de carbone visible ou la couleur.

NOIR DE CARBONE - Carbone élémentaire sous une forme finement divisée utilisé pour renforcer les mélanges élastomères. Il peut être produit par divers processus, qui lui attribuent chacun des propriétés différentes : noir tunnel, noir au four et noir thermique. 

NON CHARGÉ - Pièce moulée incomplète en raison du fait que le mélange ne se soit pas écoulé suffisamment pour remplir entièrement le moule.

O

ODORANT - Une substance aromatique servant à masquer l'odeur des mélanges vulcanisés.

OLÉFINE - Une famille des hydrocarbures aliphatiques insaturés dont la formule générale est CNH2N. Ils contiennent un ou plusieurs liens doubles et, par conséquent, ils sont chimiquement réactifs. Ils sont nommés d’après les paraffines correspondantes en ajoutant les suffixes « ène » ou « ylène » au mot. (Exemple : butadiène, de butane, ayant deux (« di ») ensembles de liens doubles.)

ORGANIQUE - Se rapporte à la structure chimique basée sur l'atome du carbone, qu’elle soit naturelle ou synthétique.

ORGANOSOL - Une suspension d'un polymère finement divisé (PVC) dans un plastifiant avec un liquide organique volatile.

OXYDATION - La réaction de l'oxygène avec un produit en caoutchouc, habituellement accompagnée d'un changement de la texture et de l'aspect de la surface ou du changement, habituellement défavorable, des propriétés physiques.

OZONE (O3) - Une forme allotropique de l'oxygène. Il s’agit d’un gaz avec une odeur caractéristique qui est un oxydant puissant. Il est présent aux niveaux inférieurs de l'atmosphère et peut causer le craquelage de certains types de mélanges élastomères.

P

PARAFFINE - Une classe des hydrocarbures aliphatiques caractérisée par des chaînes de carbone saturées. Sa forme varie de gazeuse (méthane) à solide cireuse.

PÂTE -

  1. Une composition adhésive ayant une consistance caractéristique semblable à celle du plastique.
  2. Description d'une dispersion de résine de PVC dans un plastifiant, le plastisol.

PEAU -

  1. Couche dense de matériau cellulaire à la surface.
  2. Une couche cuite de façon excessive à la surface d'une pièce en caoutchouc moulée.

PEAU D'ORANGE - Description de l'aspect extérieur d'une partie traitée lorsqu’elle est étirée. C’est généralement le résultat d’une faible dispersion de la charge ou de la cuisson inachevée du caoutchouc.

PEPTISANT - Un produit chimique ajouté en petites quantités à un mélange de caoutchouc qui accélère par action chimique la cuisson et le ramollissage du caoutchouc grâce à une action mécanique ou à la chaleur, ou les deux simultanément.

PERLE - La structure annulaire du fil, du tissu et du mélange de caoutchouc en tant qu'élément d'un pneu qui tient le pneu sur la jante de la roue.

PEROXYDE - Un composé contenant un groupe bivalent -O-O- dans ses molécules. Le peroxyde est un oxydant fort et très réactif. (Exemples : peroxyde de benzoyle, peroxyde de dicumyl.) Utilisé lors des réactions de polymérisation et comme agent de réticulation.

PH - La mesure, sur une échelle logarithmique de 1 à 14, de l'acidité ou de l'alcalinité relative d'un soluté. Un PH neutre (l'eau pure) est 7. L'acide chlorhydrique se situerait approximativement à 1 et l'hydroxyde de sodium, à environ 13.

PHASE - Une portion physiquement homogène et mécaniquement séparable d'un système de matériau.

PINCEMENT - Une déformation d'une pièce en caoutchouc à la ligne médiane du moule, habituellement sous forme d'impression décalée ou déchirée. Ceci est normalement provoqué par la cuisson avant que tout l'écoulement dans le moule ait eu lieu.

PLASTICITÉ - La tendance d'un matériau à rester déformé après la réduction de la pression déformante jusqu’à sa limite apparente d’élasticité ou en-dessous.

PLASTIFIANT - Une substance incorporée à un matériau pour en augmenter la malléabilité, la flexibilité ou la densité.

PLASTISOL - La suspension d'un polymère finement divisé (tel que le PVC) dans un plastifiant.

PLASTOMÈTRE - Un instrument servant à mesurer la plasticité d'un matériau.

PLATINE - Pièce plate en acier ou en fonte d'une presse par laquelle la chaleur et la pression sont appliquées à un moule. 

PLI - Une couche dans une structure stratifiée.

PMQ - Désignation de l'ASTM pour les caoutchoucs de silicone ayant des substituants méthyliques et phényliques sur leur chaîne de polymères. Toutes les désignations semblables finissant par « Q » dénotent les caoutchoucs de silicone.

POINT D'ANILINE - La température la plus basse à laquelle des volumes égaux d'aniline et d’un autre liquide sont complètement miscibles. Plus le point d'aniline est bas, plus l'effet de gonflement sur les élastomères de nitriles est important et grave.

POINT DE FRAGILITÉ - La température la plus élevée à laquelle une pièce en caoutchouc traitée s'effondre à la suite d’un impact soudain dans des conditions indiquées.

POINT DE REPÈRE – C’est une marque identifiant une distance d’élongation connue appliquée à un échantillon et employée pour mesurer l'élongation.

POINT DE TRANSITION VITREUSE - La température à laquelle un matériau perd ses propriétés vitreuses et devient un semi-liquide.

POLYBUTADIÈNE - Les divers polymères formés par la combinaison chimique de monomères ayant une composition chimique identique ou différente.

POLYÉTHYLÈNE DE CHLOROSULFONATE - Un matériau élastomère vendu sous le nom de Hypalon*.

POLYMÈRE - Un matériau macromoléculaire formé par la combinaison chimique de monomères ayant une composition chimique identique ou différente.

POLYMÉRISATION - Une réaction chimique au cours de laquelle les molécules d'un monomère sont liées ensemble pour former de grandes molécules dont la masse moléculaire est un multiple de la substance originale. Quand deux monomères ou plus de différente nature sont impliqués, le processus s'appelle la copolymérisation. La polymérisation peut être faite par l'entremise de processus d’émulsion (SBR, nitriles), ionique (butylique), de solution (EPDM, cis-polyisoprène), de suspension ou en vrac (PVC).

POST-CUISSON – Action de soumettre un mélange cuit ou partiellement cuit de plastique thermodurcissable ou de caoutchouc à la chaleur ou à des radiations afin d’en augmenter l'état de cuisson ou d’augmenter le niveau d'une ou de plusieurs de ses propriétés.

PPC - Abréviation de « parties par cent »  de caoutchouc. Elle est utilisée pour indiquer les proportions des ingrédients dans un mélange de caoutchouc. 

PRÉ-CUISSON -

  1. Vulcanisation prématurée ayant lieu avant la vulcanisation. Semblable au grillage.
  2. Vulcanisation ayant lieu lorsque le mélange est en état de latex.

PRÉFORME - Un matériau frais déjà formé placé dans un moule pour la vulcanisation. Le préformage est effectué pour faciliter l'écoulement dans le moule, le contrôle de la précision du poids, etc.

PRÉPOLYMÈRES - Dans la production du polyuréthane, c’est une forme active intermédiaire d’un polyol avec un isocyanate dans laquelle un des composants est en excès considérable. Ils peuvent subir d’autres réactions après le traitement.

PRIX PAR VOLUME - Les coûts calculés sur la base d’un volume unitaire plutôt que sur le poids spécifique d’une unité. (Voir Livre-Volume.)

PRODUIT ALVÉOLAIRE - Un terme générique désignant des matériaux contenant beaucoup de cellules, ouvertes ou fermées, dispersées dans toute la masse.

PRODUITS CHIMIQUES INORGANIQUES - Produits chimiques dont la composition est basée sur des atomes autres que le carbone (sel, argile, silice, caustique, acide chlorhydrique, etc.).

PROPRIÉTÉS DYNAMIQUES - Propriétés mécaniques révélées par des déformations cycliques répétées.

PROPRIÉTÉS MÉCANIQUES - Les propriétés physiques d'un matériau associées à sa réaction à diverses forces, comme la résistance à la traction, à la compression, à la flexibilité de DeMatia, etc.

R

RAYONS ULTRAVIOLETS - Une forme d'énergie située au delà du violet dans le spectre lumineux et ayant une longueur d'onde inférieure à 0,4 mm, ce qui est la limite de la lumière visible. Les rayons ultraviolets sont très actifs chimiquement, ils permettent de voir l'action bactéricide et ils rendent plusieurs substances fluorescentes. Leur action accélère la détérioration des mélanges de caoutchouc qui leur sont exposés et elle peut déclencher la polymérisation.

RÉCUPÉRATION - Le caoutchouc récupéré à la suite du traitement de retailles de caoutchouc vulcanisé provenant de diverses opérations. La récupération est rarement utilisée seule, elle est généralement employée en tant qu’allonge ou aide de traitement dans les mélanges naturels et SBR. Elle contient tous les éléments du caoutchouc brut original (élastomères, noir de carbone, charges, antioxydants, plastifiants, soufre, etc.) et contient approximativement 50% de l'hydrocarbure du caoutchouc.

RELAXATION DE CONTRAINTE - La diminution progressive dans le temps d’une contrainte appliquée sur un échantillon subissant une tension constante.

RENFORT - Le raidissement provoqué par des solides, tels que le noir de carbone, sur les mélanges d'élastomères non vulcanisés et l’amélioration des propriétés physiques des mélanges vulcanisés, tels que la tension, l'élongation, le module, la résistance à l'abrasion, le déchirement, etc.

RÉSILIENCE - Le rapport entre l’énergie expulsée et l’énergie absorbée lors du rétablissement rapide (ou instantané) d'un échantillon déformé.

RÉSILIENCE DE YERZLEY - Résilience mesurée sur un oscillographe de Yerzley et déterminée par la division de la hauteur du rebond du premier cycle du système d'oscillation par la hauteur précédente.

RÉSINE PHÉNOLIQUE - Une résine synthétique produite par la condensation d'un phénol aromatique avec de l'aldéhyde, en particulier du phénol avec du formaldéhyde.

RÉSISTANCE À L'HUILE - La capacité de résister au gonflement et à la détérioration causés par un liquide huileux indiqué pendant une période et une température indiquées.

RÉSISTANCE AU CHOC – C’est la mesure de la dureté d'un matériau, soit l'énergie requise pour briser un échantillon d’un seul coup.

RÉSISTANCE AU VIEILLISSEMENT - La résistance à la détérioration par l'oxygène, la chaleur, la lumière et l'ozone ou en les combinant pendant le stockage ou pendant l'utilisation.

RÉSISTANCE D'ABRASION - La résistance d'un matériau à la perte de particules superficielles causée par des forces de friction.

RÉSISTANCE EN VERT -

  1. La résistance à la déformation du caoutchouc dans son état brut.
  2. Adhérence fraîche entre les surfaces maniées ou épissées.

RESSORT TORSILASTIC - Un ressort en caoutchouc cylindrique composé d'un axe intérieur et d'une coquille externe avec une couche de caoutchouc d’une épaisseur substantielle entre les deux collée à l'axe et à la coquille.

RESSUAGE - L'exsudation en surface d'un matériau liquide ou solide d'une pièce de caoutchouc vulcanisée causée par une incompatibilité (insolubilité) partielle ou complète.

RÉTABLISSEMENT - Le degré auquel un produit en caoutchouc revient à ses dimensions normales après avoir été tordu.

RETARDATEUR - Un matériau utilisé pour réduire la tendance d'un mélange de caoutchouc à vulcaniser prématurément. Identique à l'inhibiteur de grillage.

RETASSURE - Une dépression à la surface d'une pièce causée par : 1) L'effondrement d’une boursouflure ou d’une bulle, 2) Le rétrécissement interne des pièces moulées par injection ou 3) Le rétrécissement de zones de caoutchouc dans du plastique en feuilles rigide.

RÉTRACTION À BASSE TEMPÉRATURE - Comportement d'un mélange lorsqu’il est soumis à l'essai T-50. Ce test est conçu pour évaluer la tendance à se cristalliser des mélanges traités à basse température. L’échantillon est allongé, congelé à un état inélastique, puis libéré tout en permettant à la température de monter à un taux uniforme. La longueur de l’échantillon est mesurée à intervalles de température réguliers au cours de la rétraction.

RETRAIT AU BROYAGE - La mesure du rétrécissement, exprimée en pourcentage, d'un polymère ou d'un mélange après avoir été soumis à une quantité indiquée de broyage. Un carré d’une dimension prédéterminée est coupé dans la bande sur le broyeur en utilisant un gabarit en métal. La pièce passe dans le broyeur, puis est mesurée après une période indiquée et sa dimension est comparée à la dimension originale du gabarit.

RETRAIT AU MOULAGE - La différence entre les dimensions d’une pièce et de la cavité du moule dans lequel elle a été moulée, exprimée en pouces par pouce. La pièce et le moule doivent être tous les deux à la température ambiante lors de la mesure.

RÉVERSION -

  1. Détérioration des propriétés physiques qui peut se produire par la vulcanisation excessive de certains élastomères qui se reconnaît par une diminution de la dureté et de la résistance à la traction et une augmentation de l'élongation.
  2. Un changement semblable des propriétés après le vieillissement à l’air à des températures élevées. Le caoutchouc naturel, le butyle, les polysulfures et les polymères d'épichlorhydrine sont susceptibles d’être affectés. La plupart des autres caoutchoucs durciront et subiront une perte d'élongation lors du vieillissement à l'air chaud.

RMN - Résonance magnétique nucléaire. Un type de radiofréquence ou de spectroscopie des hyperfréquences basé sur le champ magnétique produit par la rotation d’un noyau porteur d’une charge électrique de certains atomes. Elle est employée pour les analyses qualitatives, quantitatives et autres des taux chimiques de réaction.

S

SI - Abréviation de Système international d’unités. (Voir ASTM E380.)

SOLIDIFICATION – On parle de « solidification » quand un mélange a été grillé et la vulcanisation a commencé. Il ne peut plus être traité sans conséquence. 

SOUFFLAGE - L'expansion du volume pendant la formation du caoutchouc spongieux est exprimée en pourcentage ou par un rapport.

SOUFRE LIBRE - La partie du soufre présente à l'origine dans le mélange qui n'a pas réagi pendant la vulcanisation.                  

STABILISANT - Un produit chimique utilisé pour empêcher ou retarder la dégradation du caoutchouc de polymère à la suite d’une exposition à la chaleur, à la lumière ou atmosphérique.

STOCK - Terme désignant les mélanges de caoutchouc non vulcanisés.

STOCK VERT - Le mélange brut et non vulcanisé.

STRICTION - Réduction localisée dans une section qui peut se produire dans un matériau qui subit une contrainte de traction.

SUBSTRAT - Un matériau à la surface duquel

T

TAUX DE CUISSON - Le temps relatif requis pour atteindre un état prédéterminé de vulcanisation dans des conditions définies.

TEMPÉRATURE AMBIANTE - La température de l'atmosphère ou de l’environnement entourant l'objet à l'étude.

TGA - Analyse Thermogravimétrique. Une méthode d'essai utilisée pour déterminer la stabilité ou la composition thermique d'un matériau. Deux modes sont possibles : déterminer le changement de poids d'un échantillon tout en changeant la température à un taux donné ou déterminer le changement de poids d'un échantillon dans le temps à une température fixe.

THERMODURCISSABLE - Capable d'être changé en un produit essentiellement infusible ou insoluble lors d’une cuisson effectuée avec de la chaleur ou un produit chimique.

THERMOPLASTIQUE - Capable d'être ramolli à plusieurs reprises par augmentation de température ou durci par diminution de température.

TISSUS CAOUTCHOUTÉS - Tissus qui ont été enduits de caoutchouc avec une solution ou une pâte de caoutchouc.

TOLÉRANCE – L’écart par lequel une propriété d'un matériau ou d'un objet peut varier à partir d'une valeur définie et être encore acceptable.

TRIPOLYMÈRE - Un copolymère fait à partir de trois monomères différents.

TUYAU A et VH - Abréviation de tuyau d’aspiration et de vidange d’huile.

U

ULTRA-ACCÉLÉRATEUR - Terme générique désignant une classe d’accélérateurs de vulcanisation très actifs et généralement employés en très petite quantité (moins de 1 part).

V

VIEILLISSEMENT -

  1. Changement irréversible des propriétés d’un matériau à la suite d’une exposition à un environnement pendant un certain temps.
  2. Exposition de matériaux à un environnement spécifique pendant un certain temps.

VIEILLISSEMENT ACCÉLÉRÉ - Une méthode selon laquelle on tente de reproduire et de mesurer les effets du vieillissement naturel ou de l’usure dans une courte période de temps. (Exemple : 72 heures à 100°C (212°F) dans un tube d’essai d'air occlus.)

VIEILLISSEMENT À LA CHALEUR – Lorsque des échantillons de caoutchouc vulcanisé subissent un vieillissement accéléré à l’air ou à l'oxygène à température élevée et, dans certains cas, à pression élevée pendant un certain temps. La détérioration est généralement notée comme un pourcentage de changement par rapport aux propriétés initiales.

VIEILLISSEMENT À LA LUMIÈRE - Détérioration des mélanges à la suite d’une exposition à la lumière (directe ou indirecte, naturelle ou artificielle). 

VIEILLISSEMENT AU STOCKAGE - Détérioration normale des articles en caoutchouc entreposés ou « stockés » dans des conditions atmosphériques normales. Cette détérioration lente est principalement causée par les effets de l'oxygène et de l'ozone.

VIEILLISSEMENT EN ÉTUVE À AIR - Exposition de matériaux à l'action de l'air circulant dans une étuve à température élevée pendant une période de temps précise. Un essai plus intense que le vieillissement en tube d’essai d'air occlus.

VIEILLISSEMENT EN TUBE D’ESSAI D'AIR OCCLUS - Exposition de matériaux à l'action de l'air statique dans un tube d’essai fermé inséré dans une étuve. Moins intense que le vieillissement en étuve, mais plus facile à reproduire, car il empêche le transfert d’éléments volatiles d'un ensemble d'échantillons à un autre.

VIS – Pièce rotative avec une cannelure hélicoïdale propulsant le caoutchouc dans le baril d'une extrudeuse.

VISCOSITÉ - La résistance d'un matériau à s’écouler par gravitation ou sous une contrainte.

VULCANISAT – Terme désignant le produit de la vulcanisation, sans référence à la forme.

VULCANISATION -

  1. Un processus irréversible pendant lequel un mélange de caoutchouc devient moins plastique et plus élastique grâce à la modification de sa structure chimique (enchaînement en travers). Il devient plus résistant au gonflement causé par les liquides organiques. Les propriétés élastiques sont conservées, améliorées ou prolongées sur une plus grande plage de température.
  2. Ce terme se rapporte souvent à la réaction spécifique du caoutchouc avec le soufre, alors que la « cuisson » couvre d'autres méthodes d’enchaînement en travers. Les deux termes sont souvent employés l'un à la place de l'autre.

vULCANISATION CONTINUE - Processus lors duquel la vulcanisation d'un mélange de caoutchouc a lieu de façon continue, comme lors de l’étirage d’un tuyau ou d’un fil enduit dans un tube gainé d’une longueur pouvant atteindre 200 pieds et sous une pression de vapeur interne de 1,4 MPa (200 psi) ou dans un bain de sel ou de perle liquide à 204°C (400°F) à la pression atmosphérique.